Fantasy

Brûlure magique d’Ilona Andrews

Ilona Andrews, Brûlure magique, Kate Daniels 2, MXM Bookmark

Ilona Andrews est le nom de plume utilisé par un couple formé d’Ilona, une Russe spécialisé en biochimie, et d’Andrew, un Américain.

L’histoire :

Kate Daniels, mercenaire spécialisée dans le nettoyage des problèmes surnaturels, a vu beaucoup de choses incroyables.

Régulièrement, les vagues magiques balayent Atlanta comme des marées. Mais une fois tous les sept ans, c’est un tsunami magique qui s’abat sur la ville et, cette fois, Kate va se retrouver avec un problème bien plus important que d’habitude. Un problème d’ordre divin.

Quand elle s’engage à retrouver des cartes volées à la Meute, le clan des Changeformes, Kate découvre rapidement que l’enjeu est plus important qu’il n’y paraisse. Ces cartes ne sont que la première étape d’une confrontation entre des dieux qui espèrent renaître. Et si elle ne veut pas que sa ville soit détruite, Kate va devoir tout mettre en œuvre pour éviter le cataclysme.

Atlanta est sur le point d’exploser.

Mon avis :

J’ai dévoré ce tome en une soirée. Il montre bien que la série gagne à être connue.

Forte, déterminée, courageuse, ne se laissant pas faire, Kate parait sans doute glaciale et indifférente à son entourage. Pourtant, ceux qui, tels Andréa ou Jim, ont réussit à franchir ses barrières protectrices savent qu’il n’en est rien.

Regrettant une solitude forcée, elle est aussi fragile, tendre et attentionnée. Elle le prouve en prenant sous son aile Julie.

Cette dernière est la fille d’une sorcière disparue avec l’ensemble de son chapitre dans des circonstances très mystérieuses qui semblent annoncer un très grand danger.

Malgré ses gigantesques pouvoirs bien dissimulés, Kate va devoir se résoudre à demander de l’aide pour faire face à la situation.

Bien évidemment, Curran va sauter sur l’occasion de jouer au chat et à la souris avec elle. Leur relation se consolide derrière les apparences du surplace, ils deviennent plus complices, plus proches.

Jaloux, possessif, Curran est aussi extrêmement patient, très rusé, et d’une détermination à toute épreuve. Il l’apprivoise petit à petit, joue avec ses nerfs, et ça marche. On s’en rend bien compte lorsque l’auteur nous dévoile mine de rien le rôle de la nourriture chez les métamorphes dans les rituels de séduction, ou les pensées de Kate à son égard. J’ai hâte de savoir ce qu’il fera ensuite.

Derek est toujours aussi protecteur envers Kate, bien que son lien de sang ait disparu. Il se conduit un peu comme un grand frère avec elle, ce qui est très touchant.

Dans ce tome, on fait connaissance de Julie, que j’espère vraiment retrouver par la suite. Sa naïveté aveugle sur Red m’a énervée, certes, comme Kate, mais c’est une gamine attachante et très prometteuse dont on ignore encore beaucoup de choses. Elle semble fragile, mais elle a une grande force de caractère et du courage à revendre. Kate se conduit envers elle comme une grande sœur, limite maternelle, ce que j’ai adoré.

Très riche, l’univers de la série est vraiment bien exploité par l’auteur. Elle nous emmène ou elle veut, comme elle veut, et sème, souvent l’air de rien, des indices sur la suite. L’un d’entre eux est toutefois plutôt gros à ignorer.

De plus, elle développe petit à petit les différentes populations surnaturelles, leurs rôles dans l’intrigue, leurs organisations, ses personnages phares, son influence dans la société…

Après les vampires et les métamorphes, elle nous fait découvrir le monde des sorcières qui annonce plein de surprises et de révélations à venir. En effet, l’une de leurs dirigeantes semble en savoir beaucoup sur le père adoptif de Kate.

Comme nous connaissons déjà l’univers, le style de l’auteur est plus fluide, mais tout aussi prenant et addictif. L’intrigue est bien menée, plutôt complexe, pleine de rebondissements et d’action. L’humour y est omniprésent, aussi bien dans les dialogues, le caractère des personnages, ou les situations.

Compte tenu des événements et révélations de ce tome, on ne peut que courir dévorer la suite, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *