Ados / Young Adult/Fantasy

L’illusion écarlate de S. E. Grove

S.E. Grove, L’illusion écarlate, Les Cartographes 3, Nathan

S.E. Grove est une historienne et globetrotteuse invétérée.

L’histoire :

Dans ce monde bouleversé, un brouillard rend les hommes fous…

Sophia et Théo parviendront-ils à mettre fin au chaos ?

Août 1892. La guerre gronde aux portes de Boston.

Alors que Théo est enrôlé de force dans l’armée pour combattre les Territoires indiens, Sophia est en route vers ces mêmes Territoires, à la recherche de ses parents.

Mais au cœur des forêts indiennes plane un brouillard rouge, qui provoque de terrifiantes hallucinations et pousse ceux qui le respirent au meurtre…

Mon avis :

Un dernier tome encore plein de surprises. Mon seul regret est de n’avoir pas exploré tous les Âges, mais seulement ceux concernés par la quête de Sophie.

Dans son style toujours aussi simple, fluide et précis, l’auteur exploite et enrichit toutes les facettes de cet univers très original, complexe, riche, si proche du nôtre et si différent à la fois. En effet, suite à un événement mystérieux, la géographie et l’histoire du monde entier ont été bouleversées sans aucune logique.

Sophie entame ici la dernière partie de sa quête pour retrouver ses parents. Plus mure, plus sage, elle avance et ne se laisse pas abattre. Comme je le redoutais, les retrouvailles ne se dérouleront pas exactement comme Sophie l’aurait voulu, mais c’était logique compte tenu des connaissances données par l’auteur et des événements des tomes précédents.

Elle cherche également les origines de cette mystérieuse brume afin d’en contrer les effets sur la population. Est-ce une construction humaine à détruire ? Les actes d’une mystérieuse créature à raisonner ? Un nouvel Âge à apprendre ?

Ce tome insiste beaucoup sur les sentiments des personnages, leurs psychologies ou les ravages de la guerre. Plutôt idéaliste, elle montre que la population, les politiciens et les soldats n’ont pas forcément, voir pas du tout, envie de faire la guerre, mais la font quand même, parce qu’ils obéissent aux ordres ou qu’ils pensent ne pas avoir le choix.

J’ai adoré retrouver tous les personnages vus ou entrevus dans la trilogie, les voir faire connaissance ou se montrer soudés les uns aux autres. On s’est attaches à eux, donc on apprécie de voir ce qu’ils sont devenus, comment ils ont grandi et mûri pendant cette trilogie.

L’intrigue finale est bien menée, cohérente. Il y a de l’action, des rebondissements et des retournements de situation qui font que les pages défilent sans temps morts.

L’auteur nous apporte toutes les réponses voulues tout en laissant la porte ouverte vers une suite et de nouveaux voyages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *