Bien-être

La Magie du Rangement Illustrée de Marie Kondo et Yuko Uramoto

Marie Kondo et Yuko Uramoto, La Magie du Rangement Illustrée, Kuropop, Kurokawa

Japonaise, Marie Kondo est spécialisée dans le développement personnel, consultante en rangement et créatrice de la méthode KonMari, pour lequel elle est mondialement connue. Elle a publié 2 livres sur ses principes de rangement : La Magie du rangement et Ranger, l’étincelle du bonheur.  

Japonaise, Yûko URAMOTO dessine des mangas depuis l’enfance.

Présentation :

Avec ce livre, découvrez de manière ludique la méthode de rangement révolutionnaire imaginée par Marie Kondo.

Chiaki lutte contre un appartement désordonné, une vie amoureuse chaotique et un manque de perspective sur son avenir. Après une plainte de son voisin, plutôt mignon, se plaignant de la vue et des odeurs dues aux poubelles entassées sur son balcon, elle demande de l’aide à Marie Kondo.

Grâce à une série de leçons amusantes et judicieuses, l’auteur aide Chiaki à remettre en ordre sa maison et sa vie. Cette étude de cas illustrée est une introduction à la célèbre méthode de Marie Kondo pour ceux qui souhaitent la découvrir en image et adopter un nouveau point de vue sur l’art de ranger chez soi.

Mon avis :

Entrainée par la curiosité sur ce phénomène il y a plusieurs années, j’ai lu la magie du rangement à l’époque. Pour moi, il était très intéressant, très complet, mais pas très pratique. J’avais par exemple beaucoup de mal à visualiser le mode de pliage des vêtements.

Dans cette version illustrée, pas de blabla psychologique, pas trop d’anecdotes, certes souvent  plaisantes, sur la vie ou les clients de l’auteur, mais juste le condensé de sa méthode.

On peut facilement s’identifier à Chiaki, même si les auteurs ont, je pense, très largement accentué le problème pour mettre en valeur l’avant/après final.

Occupant un poste prenant, elle a une vie sociale animée et ne trouve pas le temps de ranger le soir. De plus, elle conserve énormément de souvenirs, et achète des vêtements ou des objets utiles qui se transforment souvent en gadgets encombrants prenant la poussière ensuite. On ne voit plus son sol, et elle ne peut plus fermer ses placards.

Ayant été élevée par une mère extrêmement maniaque sur le ménage et la propreté, mon appartement de 36 m2 ne sera jamais dans cet état, mais toutes les astuces permettant de libérer de la place dans les placards ou armoires sont les bienvenues.

C’est clair, net, précis et vraiment très ludique.

On comprend facilement le principe de base : réfléchir à la vie idéale pour définir ses priorités et s’attaquer à une réorganisation totale ensuite. On s’y met une fois pour toute, on jette, catégorie par catégorie, tout ce qui ne procure pas de la joie, et on voit comment ranger ce qu’il reste ensuite.

On trie les catégories de la plus facile à la plus difficile, en commençant par les vêtements, les livres, les papiers, en fonction de leur fréquence d’utilisation ou de conservation, puis les objets divers et les souvenirs, heureux ou pas.

A mon avis, l’auteure est plutôt radicale sur ce point à mon goût car elle estime qu’on doit complètement se libérer du poids du passé que représentent les photos par exemple, et qu’on doit systématiquement vendre, donner ou jeter ses livres vu qu’il y a peu de chances qu’on les relise. Mes 8 bibliothèques Billy de 80 cm, pleines à ras bord, montrent un certain désaccord sur ce point, contrairement à ma penderie.

J’ai adoré les illustrations en noir et blanc typique manga, la mise en pages agréable ainsi que les conseils, la démonstration des pliages des différents vêtements, et les idées pratiques pour ranger en utilisant ce qu’on a déjà à la maison.

Les anecdotes explicatives de l’auteur sont courtes et bien placées dans le récit.

Pour résumer, cette version illustrée est très plaisante à lire, et très complète sur la méthode Konmari. Elle illustre parfaitement à quel point notre intérieur nous représente. Qu’il soit ordonné ou désordonné, il influence notre vie et notre comportement vis-à-vis des événements ou de notre entourage.

Vu que c’est un premier tome, je lirai la suite sans hésitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *