Romance contemporaine

Ne pas déranger de Mily Black

Mily black, Ne pas déranger, Diva Romance

Maman de princesses, grande lectrice, Mily Black écrit pendant leurs siestes des histoires romantiques et modernes.

L’histoire :

Louise a un job de rêve. Elle passe son temps à évaluer des hôtels de luxe dans des lieux paradisiaques en compagnie de son responsable, le séduisant Francis, mais sa timidité l’empêche de lui avouer ses sentiments.

Et surtout, ce dernier a une règle immuable : on ne mélange pas travail et plaisir.

Alors, c’est décidé, elle va demander une mutation et démarrer une vie plus stable, loin de l’irrésistible séducteur !

C’est sans compter sur le destin, qui va profiter du dernier voyage de Louise pour échanger sa valise de pulls sages et pantalons sobres contre des tenues bien plus osées… qui ne laissent pas Francis indifférent. Sous le soleil de la Floride, Louise va tenter de reprendre sa vie en main, avec quelques petits dérapages.

Mon avis :

J’ai passé un très bon moment.

Je me suis très vite attaché à Louise. Attachante, intelligente, elle aime beaucoup son travail même si elle voudrait une vie plus tranquille. Elle est gentille, douce, un peu maladroite dans ses relations avec les autres. Elle est aussi un peu trop effacée par sa jumelle, Léa, qui a un sacré caractère. D’au autre côté, elle ne se laisse pas faire par Francis et son sens de l’humour.

J’ai adoré la façon de l’auteur de nous présenter ses personnages. On rentre vraiment dans la tête de Louise. On ressent ses émotions, ses sentiments au fur et à mesure.

L’erreur de valise est la meilleure chose qui pouvait lui arriver. Grace à ça, elle va sortir de sa zone de confiance et se révéler, à ses yeux, et à ceux de Francis. Elle va oser s’exprimer davantage. De bons collègues, ils vont devenir plus proches, plus complice.

Leur relation est sympa, juste. Doux et attentionné, il se met plus ou moins à son rythme, ne la brusque pas trop, tout en restant un peu dans le flou sur ses sentiments un bon moment.
L’auteur nous fait rentrer directement dans le vif du sujet. Elle a un style très agréable à lire. C’est léger, fluide, plein d’humour, les pages défilent …

J’ai adoré trouver à la fin du livre des scènes du point de vue de Francis, histoire de comprendre ce qu’il se passait dans sa tête à lui aussi. Comme ça n’arrive pas souvent, c’est d’autant plus appréciable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *