Sexy

Calendar Girl Décembre d’Audrey Carlan

Audrey Carlan, Décembre, Calendar Girl 12, Hugo Romans

Américaine, Audrey Carlan a besoin d’écrire pour être heureuse. Elle aime le yoga et discuter sur les réseaux sociaux avec ses lectrices à travers le monde. Pour Calendar Girl, elle voulait créer une femme drôle, volontaire, et sensuelle.

L’histoire :

12 hommes, 12 villes, 12 rencontres, 12 livres… Des scénarios qui se croisent, se recroisent et se décroisent.

Mia vit seule avec son père, un joueur compulsif, et sa petite sœur à Las Vegas. Quand son prêteur sur gages l’envoie dans le coma, Mia se retrouve contrainte de rembourser à sa place 1 million de $ et devient escort pour 100 000 $ par mois.

Libérée de sa dette, Mia se construit une nouvelle vie à Malibu et à trouver sa voie dans le milieu de la télévision.

En décembre, elle va joindre l’utile à l’agréable dans la ville d’Aspen, ou les parents de Wes possèdent un luxueux chalet qui les hébergera tous pour les fêtes.

En effet, un mystérieux homme d’affaires a versé une grosse somme aux producteurs de l’émission pour les convaincre d’envoyer Mia interviewer sa femme, une galeriste.

Mon avis :

Après tous les déboires des derniers mois, Mua est enfin heureuse. Wes se remet petit à petit, elle adore son métier, son père est sorti du coma, sa famille et ses amis la comblent … et elle se marie le 1er janvier.

Seule ombre au tableau : son père ne répond pas à ses messages, sinon pour lui demander pardon de l’avoir obligé à travailler pour Millie, et lui dire qu’il prend ses distances avec ses filles le temps de faire le point.

De plus, sa mère déboule dans sa vie. On s’en doutait très fortement, mais bon … Heureuse en ménage depuis 15 ans avec un célèbre architecte, elle a ouvert une galerie d’art qui connaît un certain succès. Bien que celui-ci l’ait forcé à soigner sa bipolarité, elle lui avait toujours caché l’existence de ses enfants avant de voir Mia à la télévision.

Ensemble, soutenu par leurs conjoints respectifs, ils vont faire face à la situation en famille. En effet, si Max et Maddy sont tout prêts à lui faire une place dans leur vie, Mia est plus circonspecte. Après tout, elle a bien plus de mauvais souvenirs qu’eux à lui pardonner.

J’ai adoré cette atmosphère familiale et les relations entre les membres de la famille. Les parents de Matt soutiennent Mia autant que Maddy, ceux de Wes accueillent la fratrie sans réserve …

J’ai apprécié la manière dont l’auteur a géré les retrouvailles entre Meryl et ses enfants. Elle était crédible et réaliste. Sans lui pardonner complètement son attitude, ils comprennent et acceptent ses actes et décisions.

Quant au père, il ne changera jamais donc Mia apprend à se détacher de lui. Il fera toujours parte de sa famille, mais elle ne se sacrifiera plus autant pour lui.

Intelligente, indépendante, fière, Mia a grandi et mûrit cette année. Protectrice, aimante, elle s’est créé sa propre famille, de sang et de cœur, qui l’aime et la soutient, au lieu de la faire souffrir comme ses parents. Avec eux, elle ira de l’avant.

Dans ce dernier tome, centré sur la famille et les bons sentiments, nous avons toutes les réponses aux questions en suspens. Il forme une belle conclusion à cette série.

Je vous laisse même découvrir le bonus de la fin, ou l’auteur nous donne, pour notre plus grand plaisir, l’avenir des principaux personnages de cette série.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *