Ados / Young Adult/Fantasy

Les flammes du destin de Sarah Raughley

Sarah Raughley, Les flammes du destin, The Effigies 1, Lumen

Enfant, Sarah Raughley inventait des histoires de filles dotées de pouvoirs surhumains tout en rêvant de devenir médecin, mais ses lectures de Jane Austin feront prendre un autre chemin à cette fan de science-fiction, fantasy, jeux de rôle ou de manga.

L’histoire :

Je m’appelle Maia Finley, j’ai seize ans et je suis la nouvelle Effigie.

Depuis quelques jours, Maia se répète ces mots en boucle, sans oser les prononcer à voix haute. Car à la minute où le monde l’apprendra, sa vie basculera. Elle deviendra une véritable célébrité, ses fans boiront la moindre de ses paroles… et son espérance de vie chutera drastiquement.

C’est que les Effigies, ces jeunes femmes dotées chacune d’un pouvoir unique lié aux quatre éléments, ne sont pas là par hasard. Elles doivent protéger l’humanité des Spectres, des créatures de cauchemar, mélange de chair pourrissante et de ténèbres, qui la terrorisent depuis maintenant près d’une centaine d’années.

À la mort de chaque Effigie, ses capacités, ainsi que la somme de ses souvenirs, se transmettent à son héritière choisie au hasard quelque part sur la planète.

Alors, quand Manhattan subit une attaque sans précédent, Maia n’a d’autre choix que de descendre dans l’arène. Elle qui idolâtre les Effigies, comme autrefois sa sœur jumelle morte dans un incendie, va cependant tomber de haut. Les trois jeunes filles ne veulent plus entendre parler les unes des autres.

Pourtant, le danger se rapproche, car un homme énigmatique, Saul, semble capable à la surprise générale de contrôler les Spectres.

Maia se retrouve aspirée dans une spirale infernale, au moment même où le feu qui couve en elle menace de la consumer tout entière !

Mon avis :

J’ai été très agréablement surprise par ce livre. Je m’attendais plutôt à des filles formant un groupe ultra-soudé, enthousiastes à l’idée de sauver le monde et de sacrifier leurs vies à cette cause, mais, en fait, ici, elles sont surtout humaines.

Oui, elles ont des supers pouvoirs qu’elles doivent apprendre à utiliser, mais elles sont aussi des adolescentes avec des histoires de cœurs, des problèmes de famille, des doutes sur leurs capacités, ….

Ayant perdu ses parents et sa sœur jumelle dans un incendie, Maia commence par détester ce pouvoir sur le feu qui lui tombe dessus à l’improviste avant de l’accepter comme faisant partie d’elle.

Ancienne fan, elle est plutôt réaliste sur les attentes de la population à son égard. Elle est néanmoins très surprise et peinée des souvenirs qui lui transmet Natalya, celle qui l’a précédée, et du comportement des autres effigies.

Intelligente, douce, attentionnée, courageuse, Maia va énormément mûrir dans ce tome. Sans se laisser abattre par les obstacles ou les doutes, elle va réussir à apprendre ce dont elle a besoin, rassembler son petit monde et mener l’enquête sur la mort de Natalya.

Si l’on s’attache très vite à Maia, on découvre en fait assez peu les autres personnages dans ce tome. Ils sont prometteurs, sympas, crédibles, et tous très différents les uns des autres. Dévorée par la colère, Belle est distante. Chae a été blessée par son rejet, Lake est paralysée par ses peurs, … Leurs relations ne sont ni trop difficiles, ni trop simples à se mettre en route.

On se demande aussi si certains personnages de leur entourage seront amis ou ennemis, car la nuance est parfois légère, même s’il est sûr que chacun aura un rôle à jouer à un moment donné.

L’univers mis en place dans ce premier tome, à travers les yeux de Maia, est riche, inquiétant, complexe. Très proche du notre, il est aussi très original et cohérent à la fois. Les bases sont claires et nettes, mais aussi très mystérieuses. L’auteur se concentre dans ce tome sur les origines des effigies ou leurs pouvoirs, mais très peu sur l’organisation qui les protège, La Secte, ou sur leurs adversaires, Les Spectres.

Le récit de l’auteur est agréable, simple, fluide, et vraiment haletant. Il y a de l’action, un peu de suspens, des révélations parfois surprenantes ou incroyables, et beaucoup d’humour. Elle sait ou elle va, et sème régulièrement des indices sur ce qui nous attend.

Vu toutes les questions en suspens à la fin de ce tome, j’ai hâte de lire la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *