Sexy

Calendar Girl Novembre d’Audrey Carlan

Audrey Carlan, Novembre, Calendar Girl 11, Hugo Romans

Américaine, Audrey Carlan a besoin d’écrire pour être heureuse. Elle aime le yoga et discuter sur les réseaux sociaux avec ses lectrices à travers le monde. Pour Calendar Girl, elle voulait créer une femme drôle, volontaire, et sensuelle.

L’histoire :

12 hommes, 12 villes, 12 rencontres, 12 livres… Des scénarios qui se croisent, se recroisent et se décroisent.

Mia vit seule avec son père, un joueur compulsif, et sa petite sœur à Las Vegas. Quand son prêteur sur gages l’envoie dans le coma, Mia se retrouve contrainte de rembourser à sa place 1 million de $ et devient escort pour 100 000 $ par mois.

En novembre, plus amoureux que jamais, Mia profite de sa liberté retrouvée pour s’envoler avec Wes pour New-York. Elle y fera des interviews de ses amis Mason Murphy, le joueur de base-ball, et Anton Santiago, le chanteur de hip-hop pour l’émission de Thanksgiving,

Ensuite, elle ira fêter Thanksgiving en famille, avec tous ceux qu’elle aime, même s’il y a toujours une place vide autour de la table… Celle de son père.

Mon avis :

Novembre est le mois des retrouvailles en amis ou en famille pour Mia. Celui des fiançailles aussi. En effet, Wes et Mason posent chacun leur question.

J’ai adoré retrouver certains protagonistes des tomes précédents, et lire l’embarras de Mia à chaque fois que Wes annonçait leur mariage ou lui posait une question sur ce qu’elle souhaitait pour la cérémonie.

Bien sûr, tout n’est pas rose pour autant. Wes a encore de temps en temps des cauchemars et s’accroche à Mia en permanence. Il est toujours dévoré par la jalousie toutes les 5 min, bien qu’il se soit amusé de son côté à l’époque, de la même manière que Mia en veut toujours à son père.

Quand ce dernier se réveille brutalement, elle est partagée entre la joie et la rancune de ce qu’il lui a fait subir par ses bêtises. Leur explication est houleuse, mais elle était nécessaire pour repartir sur de bonnes bases, enfin s’il y a de la volonté de chaque côté … car je ne suis pas sûre que le père de Mia ait tiré la leçon de ses erreurs.

Ce livre est un peu comme un bilan de l’année écoulée avant les réjouissances des fêtes pour les personnages. La nouvelle vie de Mia se concrétise, les amitiés se consolident, la famille se renforce, …

Mis à part le mariage, je me demande si Décembre nous donnera enfin les réponses en suspens sur la mère de Mia …  Après tout, Max voulait se lancer vraiment à sa recherche …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *