Ados / Young Adult/Fantasy

Les sorcières des marais de Cassandra O’Donnell

Cassandra O’Donnell, Les sorcières des marais, Malenfer 4 ou Terres de Magie 1, Flammarion Jeunesse 

Française, Cassandra O’Donnell connaît autant de succès en fantaisie avec la saga Rebecca Kean, en romance historique avec Les Sœurs Charbrey, et en jeunesse avec les séries Le monde secret de Sombreterre ou Malenfer.

L’histoire :

Gabriel et Zoé se sont cachés dans les Terres de magie, après la disparition de leur ville Wallangar et de leurs amis. Parmi les sorcières des marais de Houquelande, ils découvrent un nouveau monde régi par ses propres règles.

Alors que Zoé semble prendre conscience de son immense pouvoir, Gabriel doit l’aider à maîtriser mieux sa force pour défendre leurs amis. Un grand défi les attend…

Mon avis :

Comme d’habitude, j’ai lu ce livre d’une traite en admirant au passage les magnifiques illustrations qui respectent et renforcent les passages concernés.

Soulignons tout d’abord que ce livre est à la fois la suite des aventures de Gabriel et Zoé, mais aussi une nouvelle série qui peut se lire de manière tout à fait indépendante. L’auteur nous donne les repères pour ne pas être perdu, ou pour comprendre ce dont parlent les personnages.

Suite à la destruction du village, les enfants partent à la recherche d’un nouveau refuge en terres de magie pour échapper à leurs ennemis. Ils sont bien sur accompagné de leurs anciens professeurs, qui se révèlent plein de nouvelles surprises, et vont devoir faire face à pleins d’obstacles et d’embûches sur leur passage dans ces marais inhospitaliers.

Ils sont persuadés que la reine des sorcières des marais va les aider, vu qu’elle s’est attachée à Zoe, en s’occupant d’elle bébé, mais ce n’est pas si simple.

On comprend vite la situation de cette dernière. Elle se leurre sur la loyauté de son peuple et le nombre de ses opposantes.

L’auteur enrichit énormément l’univers dans cette nouvelle série. Elle introduit de nouveaux lieux, de nouvelles populations, de nouvelles créatures mystérieuses et dangereuses.

Elle tient compte de l’âge de ses premiers lecteurs, qui ont grandi, mais pas trop. Plus murs, ils sont à même de comprendre un récit plus sombre, l’ambigüité ou la noirceur d’un personnage derrière une belle apparence, les actes d’une bataille et ses conséquences parfois funestes, ou de faire face à des monstres plus impressionnants, …

L’auteur enrichit également les personnages et les rend aussi encore plus attachants chacun à leur manière. Toujours aussi aimante et impulsive, Zoé est toutefois plus mature, plus lucide. Elle comprend davantage l’importance des pouvoirs qui la submergent et le rôle que joue Elzmarh dans la vie de son frère, même si elle n’approuve pas forcement les actes ou les avis de ce dernier.

Toujours aussi téméraire et protecteur, Gabriel, de son coté, est plus objectif, plus réfléchi sur le déroulement des événements. Il ne se contente plus d’obéir à son dragon, et l’influence un peu.

On voir à quel point la fratrie se complète, comme le font aussi Gabriel et son dragon.

L’auteur nous en apprend énormément sur leurs compagnons, car elle approfondit leurs personnalités, leurs caractères. On découvre également leur importance au sein de chacun des peuples qu’ils représentent. On apprécie leurs dialogues plein d’humour qui permettent souvent de laisser échapper la pression du récit.

En effet, l’intrigue est simple, mais travaillée. Le ton est léger, fluide, très agréable. L’auteur nous plonge dans le vif du sujet sans temps mort, avec plein d’action, de révélations surprenantes et de rebondissements, souvent provoqués par la témérité de notre duo.

J’ai hâte de savoir ce qu’il va leur arriver dans la suite de leurs aventures, comment ils vont évoluer, autant dans leurs personnalités respectives, que dans leurs pouvoirs encore inconnus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *