Activité/Bien-être

Mon bullet avec Bulledop

Bulledop, Mon bullet, Flammarion Jeunesse

Avant d’être booktoubeuse et chroniqueuse télé, Emilie a commencé par blogger sur Bulledop Bouquine. Son surnom lui vient de ses cheveux super frisés et des bulles qu’elle dessine sur le moindre bout de papier qui passe sur son chemin.

Elle aime la littérature jeunesse, historique ou contemporaine et le fantastique en fonction de ses humeurs.

Elle adore garder une trace de ses lectures, et de son quotidien. Elle est timide, supersympa et très drôle lorsqu’on la rencontre.

Présentation de l’éditeur

Retrouve les astuces et les tutos de Bulledop pour t’organiser toute l’année !

Des conseils pour réaliser son bullet journal, le personnaliser et organiser sa vie.

Avec un carnet pour réaliser le sien.

Mon avis

Top. Une de mes bonnes résolutions de la rentrée est d’apprendre à mieux m’organiser. Je voulais comprendre pourquoi mes journées passaient bien trop vite, et aussi trouver un moyen de me poser 5 mn pour prendre soin de moi de temps en temps.

Depuis déjà quelques mois, j’entendais parler par mes amis, ou au détour de Facebook, du phénomène du bullet journal ou Bujo.

Un bullet journal est au départ un simple carnet, mais il regroupe toute notre vie. Il est entièrement personnalisable en fonction de nos besoins, et s’adapte en permanence. On y trouve notre agenda, et tous nos aide-mémoires sur la vie quotidienne. Il y a une liste de courses, des préparatifs pour une fête ou un voyage, les dates à ne pas oublier. On peut aussi y coller des souvenirs des événements marquants.

Personnellement, j’ai vraiment commencé le mien le 01 octobre, septembre ayant surtout été une répétition. Je ne peux déjà plus m’en passer. Si je ne m’en sers pas comme agenda, j’ai bien trop l’habitude d’utiliser mon téléphone pour cela depuis 10/15 ans, il me sert pour tous le reste. J’y mets la liste des livres que j’achète/lis/chronique et le suivi de certains objectifs personnels par exemple. Le bilan de la fin du mois me permet d’ajuster mes objectifs, d’en inscrire de nouveaux, ou de me rendre compte que certains sont finalement obsolètes ou inutiles.

Un bujo permet de se vider la tête de ce qui nous préoccupe en le notant dedans, de se poser un instant pour voir ce qui est important. En préparant le planning du mois ou de la semaine qui s’annonce, on gagne du temps tous les jours en trouvant toute de suite le renseignement qu’il nous faut, l’entrée du salon, la place de théâtre, ….

Après plusieurs semaines, certains n’y consacrent que 30 minutes le week-end au maximum, et entre 30 secondes et 5 minutes par jour ensuite.

Un bullet doit avant tout être pratique. Il n’a pas besoin d’être parfait tant qu’il nous plaît, heureusement pour moi qui suis une quiche absolue en dessin.

La présentation des informations dépend entièrement de nos goûts, de nos capacités, ou des masquing tapes, stickers et pochoirs qu’on trouve dans tous les magasins de loisirs créatifs. Pinterest, Cultura et Amazon, que j’ai découvert à cette occasion, sont un enfer à ce niveau-là en ce qui me concerne.

Les conseils de Bulledop qu’on trouve dans son livre sont sur les rubriques les plus courantes, car basiques, comme l’index pour s’y retrouver, les pages semestrielles, mensuelles et journalières.

Elle nous donne aussi des conseils sur la présentation des trackers, les suivis quotidiens en fonction de nos objectifs comme le planning de révision d’un examen ou le montant de nos économies. Il y a plein d’autres exemples sur les livres, les épisodes de séries, les recettes de cuisine, …

Comme elle n’a pas le droit de citer les marques, elle nous conseille sur le format d’un carnet, ou le type de stylo à utiliser. Si cela reste entre nous, d’après mes recherches, les meilleurs carnets sont les leuchtturm trouvable pour les Parisiens au BHV ou à la librairie La Mouette Rieuse, par exemple. Il est aussi possible qu’une trousse remplie de feutres Faber Castel ait été photographié lors d’une dédicace de l’auteur.

Ses pages sur les instructions pour les calligraphies, ou les dessins, à réaliser en plusieurs étapes montrent une telle simplicité que j’ai décidé d’essayer le mois prochain certaines de ses réalisations.

Ceux qui veulent la rencontrer pourront aller au Salon de la Jeunesse de Montreuil ou elle animera un atelier sur le bujo le vendredi soir et fera des dédicaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *