Fantasy

Entre les flammes d’Ilona Andrews

Ilona Andrews, Entre les flammes, Dynasties 1, J’ai lu

Ilona Andrews est le nom de plume utilisé par un couple formé d’Ilona, une Russe spécialisé en biochimie, et d’Andrew, un Américain. Ils sont mondialement connus pour la fantastique saga de fantasy urbaine Kate Daniels, dont les premiers tomes ont été publiés chez Milady avant que la maison d’édition MXM Bookmark ne la reprenne, et la poursuive si tout va bien.

L’histoire :

Il y a plus d’un siècle, des scientifiques ont créé un sérum permettant de développer des dons d’ordre surnaturel. Depuis, ces gènes se transmettent de génération en génération…

Détective privé à la suite de son père, bien qu’elle n’appartienne à aucune Maison et ne soit pas d’ascendance illustre, Nevada Baylor a la capacité extrêmement rare d’être une cherche-vérité. Elle peut détecter les mensonges chez autrui.

Alors qu’elle s’apprête à affronter le challenge le plus ardu de sa carrière, retrouver un certain Adam Pierce, elle se fait kidnapper.

Son ravisseur ? Rogan, un séduisant milliardaire aux grands pouvoirs.

Entre le désir de fuir et celui de s’abandonner à lui, Nevada hésite…

Mon avis :

Ayant lu la saga Kate Daniels, du moins les tomes parus en français, j’étais sure et certaine d’apprécier cette série vu le talent des auteurs. J’avais prévu de lire les 3 tomes d’affilé pour ne pas mourir de frustration, mais j’ai craqué un soir et enchaîné le récit dans la nuit à la vitesse de la lumière. Heureusement, la suite sort ce mois-ci puis en décembre.

Nevada est déterminée, indépendante, courageuse et loyale. Elle sait ce qu’elle vaut et connaît ses limites. Elle a un sacré caractère et ne mâche pas ses mots, même si elle sait parfois faire profil bas, surtout sur ses pouvoirs.

Adolescente à la mort de son père, elle a repris l’entreprise familiale de détective privé en difficulté et en a fait un gagne-pain pour toute sa famille. Très soudés, ils sont aussi très protecteurs envers leur famille et forment une galerie de personnages hauts en couleur et extrêmement différents les uns des autres.

Au début du récit, son principal client, Augustin, la charge de récupérer Adam, l’héritier d’une très puissante Maison, doté de pouvoirs magiques phénoménaux sur le feu et l’acier, qui a envoyé au diable sa famille à l’âge adulte. Elle sait que cette mission est quasi-impossible, qu’elle est un pion à sacrifier, qu’elle a tout à y perdre, mais y va quand même.

Son enquête va lui faire croiser le chemin de Connor/Mad Rogan, un Majeur Prime en télékinésie, sexy à souhait, qui passe pour le croque-mitaine de ce monde. Ancien militaire, il s’est reconverti dans une entreprise de sécurité aux multiples ramifications. Riche à milliards, ce parfait bad boy à la réputation sulfureuse largement mérité est sûr de lui et très arrogant.

Leur relation fait des étincelles, chacun d’eux cherchant à imposer des limites à l’autre. Elle est aussi consciente de son attirance que du danger à y céder. De son coté, elle l’intrigue et réveille des sensations enfouies.

Ce livre est un très bon premier tome. Il nous présente l’univers, les personnages, les bons et mauvais cotés de cette société basée sur la puissance des pouvoirs magiques des membres de l’élite, les seuls ayant eu accès au sérum.

L’univers de la série se construit petit à petit, au fur et à mesure des événements, des révélations sur l’intrigue ou les personnages. Il est original, réfléchi, détaillé, cohérent et crédible. Ses ramifications sont bien plus importantes qu’on ne le pense au départ. Les informations sont données mine de rien, au bon moment pour en profiter et enrichir l’histoire.

Les personnages sont bien construits, les principaux comme les secondaires. Ils sont hilarants, complexes, riches, et bien exploité. Chacun a son rôle dans l’intrigue, ils se complètent à merveille. On ressent leur proximité, leurs émotions, leurs doutes, ce qu’ils cachent derrière les apparences … On apprend à les connaître, on s’attache à eux, on a peur pour eux …

Dés la première page, nous sommes emporté dans un récit palpitant et addictif, bourré d’action et d’humour, qu’on dévore/savoure de la première à la dernière ligne.

Le style de l’auteur est simple, fluide, et juste.

L’intrigue est bien faite, on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre. Elle exploite toutes les facettes de cet univers. Le dosage entre l’enquête policière et la possibilité de l’histoire d’amour est réussi et harmonieux. On est curieux de savoir ce qu’il va se passer.

On devine aussi qu’on est loin d’avoir tout vu sur cet univers, et que les auteurs nous réservent encore plein de surprises sur le chemin qu’ils nous ont prévu en main de maître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *