Ados / Young Adult/Fantasy

Les Animaux Fantastiques, le texte du film, de J. K. Rowling

J. K. Rowling, Les animaux fantastiques, texte du 1er film, Gallimard Jeunesse

Britannique, mariée, 3 enfants, professeur de français à Londres, puis d’anglais au Portugal, J. K. Rowling invente le personnage d’Harry Potter dans un train selon la légende dont, après de nombreux refus, elle publie le 1er des 7 tomes, Harry Potter à l’école des sorciers en juin 1997.

Après les livres philanthropiques dans le même univers, Les animaux fantastiques, Le Quidditch à travers les âges, les Contes de Beedle le Barde, et sa collaboration pour la pièce de théâtre Harry Potter et l’enfant maudit, elle a écrit l’intégralité du scénario du 1er des 5 films prévus des animaux fantastiques.

L’histoire :

En 1926, à New-York, alors que le monde des sorciers est hanté par les événements survenu en Europe à l’initiative de Grindelwald, le puissant mage noir disparu depuis deux ans, certains se demandent s’il ne faut pas révéler leur existence aux Moldus ou Non-Majs.

De plus, Percival Graves, le directeur du département de la Justice magique du MACUSA, le Congrès magique des États-Unis d’Amérique, enquête à la fois sur une mystérieuse créature magique qui sème la terreur et sur l’existence d’un enfant sorcier qui se mettrait en danger en refoulant sa magie sans le savoir.

Norbert Dragonneau, un magizoologiste britannique à la valise remplie de créatures magiques et dangereuses, débarque au beau milieu des événements et constitue un coupable idéal quand l’une d’entre elles, un niffleur s’échappe.

Tina, une ex-auror, sa sœur Quinnie, une légimens, et Jacob Kowalski, un moldu qui se demande bien ce qu’il lui arrive, l’aident de leurs mieux dans ses recherches et ses multiples aventures.

Mon avis :

Oubliez la déception ressentie parfois à la lecture de la pièce de théâtre, on retrouve davantage la magie du film et de cet univers dès les premières lignes. Bien qu’il n’y ait aucune image tirée des films, les nombreuses et magnifiques illustrations stylisées participent également au charme du livre.

Un glossaire explique le jardon technique du scénario pour mieux comprendre les indications pour ceux qui n’auront pas vu le film au préalable.

J. K. Rowling avait dit qu’elle avait fait le tour de l’histoire d’Harry et passait à autre chose. Pourtant, elle replonge elle-même dans le monde d’Harry Potter en écrivant ce scénario de sa main.

Remontant dans le temps, on découvre un pan complètement différent de cet univers grâce au nouvel héros, Norbert Dragonneau, l’auteur de Vie et habitat des animaux fantastiques, dont les élèves de Poudlard se serviront ensuite. Il a l’air d’avoir un don pour s’attirer les ennuis …

Dans ce livre, à la sublime couverture, nous retrouvons le texte original de l’auteur, avec l’intégralité des dialogues, mais aussi des indications sur l’action, le jeu des personnages, les descriptions des décors, les mouvements de la caméra…

On y découvre une galerie de personnages intrigants et complexes dont le noyau dur forme un groupe d’amis, très attachants, rapidement soudés par les événements et les nombreuses mésaventures qui se succèdent à un rythme effréné.

Loyaux, généreux, ils dominent leurs peurs pour aider les autres. Ils font de leur mieux en fonction de leurs propres personnalités et de leurs pouvoirs, ou pas, pour faire face à la situation.

On peut saluer la justesse des clins d’œil à nos connaissances du monde d’Harry, la description de l’atmosphère des années 20, totalement crédible, les touches d’humour omniprésentes, et l’apparition des nouvelles créatures magiques complètement inconnues et différentes les unes des autres.

Un gros regret : il ne reprend pas les scènes coupées au montage. En revanche, les indications de l’auteur dissipent un ou deux doutes sur le sort d’un personnage blessé, une explication sur le comportement d’un autre pendant une scène, …

Une chose est prévisible avec plaisir, vu le chemin historique emprunté par l’auteur, on en saura davantage sur Grindelwald, Dumbledore, voir Voldemort peut-être dans la suite de la saga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *