Romance contemporaine

Happy Ending de Victoria Van Tiem

Victoria Van Tiem, Happy Ending, Harlequin

Américaine, mariée, 2 enfants, Victoria Van Tiem est auteur de romances.

L’histoire :

Pour Kenzi, Shane Bennett est le Hugh Grant de son Journal de Bridget Jones personnel, le Richard Gere de son Pretty Woman, le Patrick Swayze de son Dirty Dancing, bref, le garçon qui lui a brisé le cœur et qui choisit le jour où elle annonce ses fiançailles avec M. Parfait pour faire son grand retour dans sa vie.

Elle aimerait l’ignorer, mais il tient son avenir professionnel entre ses mains. S’il ne lui confie pas le lancement de son nouveau restaurant, elle perd son job.

Il ne signera qu’à une condition : qu’elle rejoue avec lui les scènes cultes des dix comédies romantiques qu’ils aimaient tant regarder ensemble à l’époque où elle croyait encore à leur happy ending…

Mon avis :

J’ai passé un très agréable moment de lecture.

Certaines comédies m’ont évoqué de plaisants souvenirs, d’autres ont été de complètes découvertes. Elles ont toutes été intégrées au récit, et renforcent souvent un événement ou une émotion de Kenzi au moment de l’intrigue.

Loyale, amante, forte et fragile à la fois, complexée par sa famille qui la rabaisse sans cesse, surtout sa mère qui lui préfère de loin sa belle-sœur, Kensington a enfin trouvé le fiancé parfait que sa famille adore et ne demande qu’à se lancer dans les préparatifs du mariage.

La seule ombre au tableau est le retour de Shane, qui souhaite qu’elle établisse toute la charte graphique et qu’elle peigne une fresque pour le décor de la salle du restaurant en prenant des éléments parmi leurs 10 comédies préférées.

Rejouer leurs scènes préférées va forcement remuer pleins de souvenirs, de la même manière que l’attitude de Shane va lui rappeler en douceur qui elle était, ses rêves, ses projets à l’époque … à la faire passer en premier parfois et lui faire reprendre confiance en elle à ce tournant de sa vie.

Tendre, protecteur, Shane tente sa 2ème chance tout en délicatesse. Il sait être présent ou s’effacer en fonction des circonstances.

On se doute dès le départ du dénouement de l’intrigue, plutôt mince, mais la revisite est sympa et entrainante et les nombreuses péripéties bien trouvées en général.

L’auteur sait nous faire passer par toute la gamme des émotions au fil du récit. Son style est fluide, agréable, plein d’humour, surtout que Kenzi a le don de se retrouver dans des situations délicates, que ce soit dans sa vie privée ou pro.

Les personnages secondaires sont pas mal non plus, et aussi travaillés que les héros. Ils ont chacun leur rôle de beau gosse plutôt égoïste, fausse meilleure amie, vrai copine ou tante farfelue … et font avancer l’intrigue d’une manière ou d’une autre. On a envie d’en frapper certains, on se reconnaît parfois dans d’autres où on aimerait en savoir plus sur les derniers …

La fin est, bien sûre, très romantique, très touchante, je ne vous en dis pas plus pour préserver le mystère de cette lecture parfaite pour passer un bon moment au soleil sans se prendre la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *