Sexy

Calendar Girl Avril d’Audrey Carlan

Audrey Carlan, Avril, Calendar girl 4, Hugo Romans

Américaine, Audrey Carlan a besoin d’écrire pour être heureuse. Elle aime le yoga et discuter sur les réseaux sociaux avec ses lectrices à travers le monde. Pour Calendar Girl, elle voulait créer une femme drôle, volontaire, et sensuelle.

L’histoire :

12 hommes, 12 villes, 12 rencontres, 12 livres… Des scénarios qui se croisent, se recroisent et se décroisent.

Mia vit seule avec son père, un joueur compulsif, et sa petite sœur à Las Vegas. Quand son prêteur sur gages l’envoie dans le coma, Mia se retrouve contrainte de rembourser à sa place 1 million de $ et devient escort pour 100 000 $ par mois.

Sa 4ème mission l’envoie à Boston pour améliorer l’image de Mason Murphy auprès du public et de sponsors potentiels. Macho et goujat fini, du moins en apparence, il est le sulfureux joueur de base-ball phare de l’équipe des Red Sox.

Inutile de dire qu’avec le caractère bien trempé de Mia, cela va faire des étincelles.

Mon avis :

Avril est un tome agréable dans la continuité des précédents. Fluide et entrainant, il se lit d’une traite et ne réserve pas de grandes surprises sur l’intrigue.

Aborder le thème du cancer du sein était une très bonne idée, qui souligne l’intelligence et la générosité de Mia dans le fil rouge des tomes et l’organisation du gala, tout en soulignant l’importance du dépistage précoce pour les femmes, issues de familles à risques ou non, qui s’en sortent s’il est pris à temps.

Mia se rend enfin compte que chaque mission lui apprend quelque chose sur elle-même, ses relations avec les autres, ou la vie en général, et que cela influence les missions suivantes. Cela la fait aussi beaucoup réfléchir sur son avenir.

Comme elle prend confiance en elle de plus en plus, elle n’hésite plus à s’immiscer dans la vie de ses clients si elle le juge bon. Laissant de coté son attirance pour Mason, elle joue les entremetteuses entre Rachel, son attachée de presse, et lui.

Quand on se donne la peine de creuser derrière une carapace arrogante, exaspérante, voir insupportable, Mason est drôle, sexy, tendre, généreux, et très attachant. Attiré par Rachel, il la considère comme une femme intouchable, compte tenu du rôle important qu’elle joue dans sa vie.

De son côté, timide et peu sure d’elle malgré ses apparences de parfaite femme d’affaires, Rachel est amoureuse de lui depuis très longtemps.

Le retour d’Alec est une bonne surprise, même si on se demande si un de ses clients ex-amants fera son retour à chaque fois qu’elle ne sera pas la maitresse de sa mission mensuelle et comment va évoluer sa relation avec Wes compte tenu de ce qu’elle apprend dans ce tome.

J’aimerai bien aussi en apprendre davantage sur le passé de Mia, sa mère par exemple, car l’auteur se contente pour l’instant de nous ressortir les mêmes informations à chaque tome. J’espère qu’elle n’attend pas la fin pour tout expédier d’un coup.

Le prochain tome se passera à Hawaï, ou Mia sera le modèle d’une collection de maillots de bain grande taille et passera quelques jours en compagnie de sa sœur et Gin, ce qui promet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *