Thriller Contemporain

La chimiste : une héroïne atypique

la chimiste

Stephenie Meyer, La Chimiste, JC Lattès

Américaine, Stephenie Meyer est connue dans le monde entier grâce à la saga Twilight. Après Les Âmes vagabondes, de la science-fiction pour adultes, elle revient cette fois-ci La chimiste.

L’histoire : Avant, Alex utilisait ses incroyables dons de chimiste pour obtenir le maximum d’informations possible de ses interrogatoires pour une des agences les plus secrètes du gouvernement américain. Maintenant, ils veulent la tuer pour dissimuler leurs secrets.

Lorsqu’elle reçoit un message de son ancien patron lui offrant de mener un dernier interrogatoire pour eux en échange de sa liberté, elle se demande ce que cachent les incohérences du dossier de sa victime.

Mon avis : J’ai adoré. Poussée par la curiosité, ayant aimé Twilight, mais détesté Les Âmes vagabondes, un des rares livres que je n’ai pas fini, j’ai lu ce récit dans la soirée tellement il m’a embarqué. Pourtant, il n’est pas parfait.

Grâce à ses potions, Alex est capable d’arracher aux terroristes tous les renseignements qu’ils détiennent sans laisser la moindre trace. Lorsque ses employeurs se rendent compte qu’ils lui ont appris l’information ultrasecrète de trop, Alex échappe par miracle à l’explosion de son laboratoire qui tue son mentor.

Lorsque son ancien patron lui demande d’échanger sa liberté contre l’interrogatoire de Daniel, un prof d’histoire cachant derrière ses activités humanitaires ses fréquentations avec des membres de cartels de la drogue, ou des vendeurs d’armes chimiques, elle se demande ou est le piège, mais accepte quand même et se retrouve devant un mystère.

Soit Daniel est le meilleur menteur qu’elle n’ait jamais rencontré, soit il est malade et a deux personnalités complètement distinctes sans le savoir… Ou alors, il a un autre frère jumeau que Kevin, décédé quelques années avant en prison… Du moins à sa connaissance …

Bien qu’il manque un petit quelque chose pour que ce soit un vrai thriller, La Chimiste se révèle être une très bonne surprise. L’intrigue est un peu longue à démarrer, il y a trop de  descriptions, et très détaillées, mais si l’aspect scientifique est certes essentiel, les non-scientifiques ne seront pas perdus ou rebutés, car les explications sont fluides et très bien intégrées dans le récit.

On se met à la place d’Alex, on découvre ce qu’elle est capable de faire. L’auteur nous immerge dans ses pensées, ses sentiments… Un peu idéaliste et naïve à la sortie de ses études, forte et fragile à la fois, Alex est aussi très intelligente, rusée, courageuse.

Solitaire, elle a enfoui toute une partie de sa personnalité derrière une carapace protectrice. Elle est devenue contrainte et forcée une vraie machine de guerre qui se méfie de tout et de tous. Sa rencontre avec les deux frères va la faire énormément changer, évoluer. Grâce à elle, ils s’en sortent toujours à la dernière seconde. Grâce à eux, elle s’ouvre au monde de nouveau.

L’intrigue est crédible, bien exploitée, et cohérente. La machination explosive qui les réunit se dévoile au fil des événements qui s’enchaînent à toute vitesse comme les surprises, révélations et retournement de situation. La romance est agréable, même si elle avance un peu trop vite et trop facilement au départ.

Les personnages ont des personnalités bien distinctes. Ils sont travaillés, complémentaires, et très attachants. Leurs relations sont très bien exploitées. On ressent leurs peurs, leurs doutes, leurs motivations et leur solidarité.

Les chiens, qui ont un véritable rôle dans l’intrigue, sont eux aussi dotés de leur propre caractère. Élevés dans le but de garder, défendre et protéger, ils sont extrêmement attachants et se révèlent un vrai plus inattendu à découvrir.

Le style de l’auteur est visuel, fluide et élégant. On tourne les pages facilement, car le récit est haletant. Aucun temps mort, mais de l’humour, surtout dans les dialogues entre Alex et Kevin qui ne peuvent pas se voir mais feront tout pour sauver Daniel, qui apporte des respirations bienvenues.

Ce livre est donc une bonne surprise en ce qui me concerne. On n’a qu’un seul regret à la fin : ne pas en savoir davantage sur la suite des évènements !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *