Sexy

Exalte-moi : une fin surprenante

crossfire-5

Sylvia Day, Exalte-moi, Crossfire 5, Editions J’ai Lu

Américaine, multirécompensée, Sylvia Day voyage dans le monde entier. Elle s’est fait connaitre grâce à ses ebooks et surtout à la série Crossfire, dont Exalte-moi est le dernier tome.

L’histoire : En 4 mois à peine, Eva et Gideon sont tombés amoureux, se sont mariés, et ont fait face de leur mieux aux souffrances issues de leurs enfances et aux menaces surgies du passé tout en apprenant petit à petit à se faire confiance, à faire bloc.

S’ils savent désormais qu’ils sont tout l’un pour l’autre, il n’en demeure pas moins qu’ils ont encore des difficultés à affronter compte tenu de la soif de domination de Gideon, du fait qu’Eva ne se laissera plus jamais faire, qu’elle ne compte pas renoncer à ses amis et que si leurs ennemis les plus farouches restent en embuscade, ils peuvent aussi être eux-mêmes leurs pires adversaires.

Mon avis : Ayant toujours adoré cette série, malgré des hauts et des bas en fonction des tomes, j’avais hâte de lire cet épilogue et n’ai absolument pas été déçue.

Leur relation a énormément évolué depuis le départ, elle est bien plus saine, plus solide. C’est une évidence dans ce tome.

Soutenu par leur entourage, à part la mère ou le frère de Gideon, ils savent maintenant communiquer ensemble sans passer par la case sexe, se font confiance, ne se cachent plus rien, ou presque, se comprennent, assument leurs erreurs et se pardonnent. L’alternance de point de vue met en lumière cet aspect sentimental et psychologique.

Gideon a appris à lui donner la part de liberté dont elle a besoin et laisse à leur entourage une vraie chance de se rapprocher de lui. Eva accepte de son côté des concessions, des compromis sur sa manière de faire dorénavant face aux attaques et aux rumeurs pour le calmer.

Grace, ou à cause, du talent de l’auteur, de son style fluide et addictif, de sa manière d’introduire petit à petit certains éléments de l’intrigue, je n’ai pas pu lâcher le récit avant la dernière lettre. Il n’y a pas de temps mort dans ce tome, bien au contraire, car les événements s’accélèrent petit à petit jusqu’à la fin.

J’ai eu des réponses à la plupart de mes questions, des rebondissements de situation inattendus, des révélations qui auraient mérités d’être approfondies davantage ou mieux exploitées, et des surprises, dont une phénoménale qui a complètement changée ma vision d’un des personnages et qui explique beaucoup de choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *