Romance contemporaine/Sexy

Fatales attractions : moments difficiles en vue

hacker-2

Meredith Wild, Fatales attractions, Hacker 2, Le Livre de Poche

Américaine, mariée, deux enfants, Meredith Wild, qui écrit des romances depuis l’enfance, fait aujourd’hui partie des auteurs de fiction les plus populaires aux États-Unis. Elle publie actuellement la série Hacker aux éditions Le Livre de Poche.

L’histoire : Blake et Erika ont cédé à leur irrésistible attirance et vivent un amour fou et passionné. Bien qu’elle préserve au maximum son indépendance, et qu’Alli lui manque, elle a quand même accepté que Blake finance son entreprise et qu’il l’aide à retrouver son père, mais aimerait en revanche qu’il fasse enfin cesser les attaques contre le site Internet, sinon elle agira elle-même.

Mon avis : Un deuxième tome très agréable dans une ambiance différente.

Si le 1er tome se consacrait à la romance, celui-ci, sans la mettre complètement de côté vu qu’on partage toute la gamme des émotions que vivent les personnages au fil du récit, nous parle davantage du monde de l’entreprise et des difficultés de lancer sa boite que rencontre Erika sur la recherche de locaux, la difficulté de trouver la bonne personne pour remplacer Alli au poste de Directrice Commerciale, la rencontre des bons interlocuteurs pour décrocher de nouveaux partenariats et ainsi développer sa société et tous les soucis que lui occasionne le hacker en piratant son site.

Sans le talent de l’auteur et son style simple, fluide et addictif, cet aspect, qui aurait pu être un peu rébarbatif pour certains, est intégré naturellement à l’intrigue sans aucun temps mort.

Les personnages sont toujours aussi bien exploités et attachants. Erika est intelligente et forte, Blake dominateur et protecteur bien qu’il nous montre un aspect plus fragile très touchant. Ils se font davantage confiance, sont plus complices, complémentaires et font des compromis. Erika accepte d’être dominée la nuit s’il se contient la journée par exemple en la laissant travailler à sa guise et commettre ses propres erreurs. Le retour de Mark, son violeur, et l’apparition de Daniel, le père d’Erika, un personnage plutôt obscur et inquiétant, leur causent toutefois de grosses tensions qu’ils vont devoir surmonter.

Les personnages secondaires sont très présents et rajoutent incontestablement un plus à l’intrigue. Ils ont une vraie consistance, un vrai rôle, une personnalité propre, et on prend plaisir à les découvrir ou les connaitre davantage pour la plupart.

Le passé Hacker de Blake, qui donne son titre à la série pourtant, se développe, mais reste encore bien mystérieux pour l’instant.

C’est un bon 2ème tome dont la fin, un peu précipitée, nous donne envie d’en savoir plus, car de nouveaux mystères sont apparus au fil des révélations et des surprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *