Romance contemporaine

Wallbanger : moment de détente garantie

cocktail 1 wallbanger

Alice Clayton , Wallbanger, Cocktail 1, J’ai lu

Alice Clayton a longtemps travaillé dans l’industrie des cosmétiques avant de se consacrer à l’écriture. Ses livres figurent sur les listes des best-sellers du New-York Times et du USA Today. Wallbanger est le premier tome de sa série Cocktail aux éditions J’ai lu.

L’histoire : Designer d’intérieur, Caroline a la chance d’emménager grâce à sa fabuleuse patronne dans un superbe appartement avec son chat, Clive et son KitchenAid adoré. Si sa vie semble parfaite, en réalité, elle souffre beaucoup de l’absence de Monsieur O, qui n’est pas une personne, depuis sa dernière relation amoureuse.

D’un autre coté, ses nuits ne sont pas si tranquille que ça. Quand son voisin n’est pas en  reportage photos au quatre coins du monde, il la réveille toutes les nuits en faisant cogner le mur contre son lit et donnant des Monsieur O très bruyants à son harem.

Obligée de conclure une trêve avec lui, vu qu’il est le protégé du fiancé de sa patronne, et que leurs meilleurs amis respectifs se mettent en couple …

Mon avis : J’ai passé un excellent moment. C’est une lecture parfaite pour l’été.

L’intrigue est simple, c’est vrai. La base (2 voisins se détestent avant de tomber amoureux) est vue et revue, oui. Des clichés ? Peut-être, mais tous les personnages sont super sympas, c’est bourré d’humour, on s’identifie au couple, on les voit craquer l’un pour l’autre en secret, on voit les hauts et les bas de leur relation ensuite, et leurs scènes de sexe sont hot …

L’auteur nous immerge tout de suite dans son monde. C’est fluide, imagé, comique, agréable,  les pages se tournent à la vitesse de la lumière. Les sms entre les membres du groupe apportent un plus.

Traumatisé par la mort de ses parents à l’adolescence, intrigant, adorable, séduisant, loyal, secret, protecteur, Simon est un photographe passionné. Attaché à son harem, les trois sont ses amies avant d’être ses maitresses, il les quittera pourtant sans hésitation pour donner une chance à sa relation avec Caroline et abattre ses défenses.

Caroline est à mourir de rire avec ses monologues et les surnoms qu’elle donne par exemple. L’auteur nous faisant ressentir ses pensées et ses états d’âme, on voit qu’elle est une bosseuse acharnée, déterminée, curieuse, loyale, aimante, attentionnée,  pleine d’humour, franche et fougueuse.

Leur relation est à la fois tendre et passionnée, fusionnelle, romantique. Elle se construit tout doucement. Ils ont beaucoup de points communs, sont complices et plus complexes qu’on ne le pense de prime abord, … Ils évoluent, murissent. Simon comprend qu’il est prêt à passer à une autre étape de sa vie grâce à elle.

Les personnages secondaires ont chacun un rôle dans l’histoire et leur petit grain de folie, même le chat que j’ai adoré. Sa recherche de la miauleuse est vraiment désopilante, même si on le plaint un peu de chercher un fantôme en quelque sorte. Il a sa propre personnalité très attachante, très humaine. Il a du caractère et fait respecter son territoire.

J’ai adoré le fait que si chacun avait l’idée d’un partenaire idéal, leurs meilleurs amis respectifs se retrouvent à devoir échanger de partenaire pour être heureux. La soirée ou Simon et Caroline complotent pour qu’ils admettent enfin leurs sentiments est d’anthologie …

J’espère retrouver vite dans le second tome cette bande d’amis soudés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *