Romance contemporaine

Lovemaker : une banale vie de couple mais …

cocktail 2 lovemaker

Alice Clayton , Lovemaker, Cocktail 2, J’ai lu

Alice Clayton a longtemps travaillé dans l’industrie des cosmétiques avant de se consacrer à l’écriture. Ses livres figurent sur les listes des best-sellers du New-York Times et du USA Today. Les éditions J’ai lu publie le  2ème tome de sa série Cocktail : Lovemaker.

L’histoire : Après la passion et le début idyllique des premiers mois, la réalité refait surface. Simon voyage énormément tandis que Caroline est noyée sous un travail monstre, surtout depuis le départ en lune de miel de Jillian, sa patronne, qui lui a confié toute la gestion de la société en plus de son travail de designer d’intérieur.

D’autre part, le couple entame une nouvelle étape dans sa relation avec l’achat d’une maison à retaper complètement, ce qui angoisse Caroline et conduit Simon à passer plus de temps à la maison. Entre conflits et compromis, il faut ranimer la flamme et s’adapter à une nouvelle dynamique de couple.

Mon avis : J’ai beaucoup apprécié ce nouveau tome. On se replonge tout de suite dans leur histoire grâce aux pensées de Caroline.

Simon et Caroline sont en couple depuis plusieurs mois, ils ont établi des routines, des rituels, etc … Ils profitent du présent, voient leurs amis, tout en construisant petit à petit leur futur.

Simon a muri et fait tout pour que leur relation marche. On apprend énormément de choses sur son passé, sur ses parents qui le rendent encore plus attachant. Il prend quand même des décisions qui vont bouleverser leur futur sans la consulter, ce qui va devoir changer.

Caroline a changé elle-aussi. Sa relation avec Simon la comble. Elle aime passer du temps avec lui, l’accompagner à l’occasion dans ses voyages ou profiter de son grand lit en son absence mais sa vie n’est pas parfaite.

Elle refuse d’avouer à Jillian ses difficultés devant l’ampleur de son travail et le souci de trouver du temps pour Simon, ses amis, ou elle-même. Elle ne veut pas gâcher sa lune de miel, certes, mais de là à dire que tout roule comme sur des roulettes … Quant à cette dernière, elle est sur son petit nuage donc …

La fatigue, le surmenage, l’auto-pression de bien faire … créent des dissensions, des rancœurs sous-jacentes. Le manque de discussion aussi. Simon et ses amies sont patients, ils veulent l’aider, mais elle ne le voit pas forcément. Elle va devoir accepter qu’on puisse l’aider, qu’elle n’est pas parfaite.

L’humour est toujours présent, mais dans une moindre mesure. C’est fluide, agréable à lire, les pages se tournent vite …

La découverte plus en profondeur de son travail, de l’importance des petits détails en matière de décoration et de la gestion interne de la société est passionnante.

J’ai retrouvé avec plaisir Clive le chat et leur groupe d’amis. Si certains sont toujours en couple, d’autres se sont séparés. Ils sont toujours aussi soudés malgré les remous, et se mêlent des affaires des autres sans aucun scrupule, ce qui peut donner des scènes d’anthologie.

L’auteur introduit de nouveaux personnages que j’aimerais bien retrouver par la suite. Monica est amusante, Viv doit être quelqu’un de très surprenant par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *