Sexy

Royale saga : une romance atypique

royal saga 1

Geneva Lee, Commande-moi, Royal Saga 1, Hugo Roman

Américaine, Geneva Lee préfère le fantasme à la réalité, en particulier les fantasmes impliquant des hommes puissants, dangereux, et sexy. Elle vient de publier chez Hugo Roman Commande-moi, le premier tome de sa trilogie, Royal Saga.

L’histoire : Tout juste diplômée, fragilisée par sa précédente relation amoureuse, Clara Bishop est bien décidée à se consacrer à sa carrière. Un soir, sans le savoir, elle embrasse le Prince héritier Alexander de Cambridge. Le lendemain, leur photo est dans tous les tabloïds.
Doté d’un charme ravageur et d’une réputation de bad boy, il est dominateur, secret, possessif, exigeant, irrésistible et lui donne des orgasmes à répétition. Va-t-elle résister ou céder à la passion qui nait petit à petit au milieu des épreuves ?

Mon avis : J’ai adoré. Bien sur, les références à la famille royale anglaise sont indéniables mais la royauté n’est vraiment pas au centre de l’histoire pour l’instant, la famille d’Alex étant plutôt là pour leur mettre des bâtons dans les rues et faire sentir à Clara qu’elle n’est pas du sérail, qu’elle n’est qu’une roturière. On peut aussi y trouver des points communs avec d’autres livres à fort succès mais on l’oublie vite.
Le coté érotique est très présent, sans être rebutant pour autant. Le style de l’auteur, agréable, sans temps morts, fluide, visuel, addictif, nous immerge facilement dans l’histoire. On s’attache au couple, on s’identifie à eux, on ressent leurs sentiments, on déteste à l’occasion une partie de leur entourage (Pepper…).
Si la plupart paraissent très désagréables et/ou clichés, d’autres sont bien plus sympas, attachants, et semblent réserver de bonnes surprises dans le futur (Edward, Belle…) Certains second rôles sont assez atypiques compte tenu du contexte, ce qui renforce l’humour assez présent dans les dialogues et les situations.
L’auteur n’hésite pas à nous montrer l’envers du décor, les rivalités, les préjugés, l’hypocrisie, les faux-semblants, l’exposition médiatique …
Peu romantique, solitaire, rebelle, assez loin du prince charmant de Disney par moment, se cachant sous sa carapace, épris de liberté tout en étant conscient de ses responsabilités futures, Alexandre fait pourtant de son mieux. Son enfance a laissé de grosses séquelles.
Issue d’un milieu fortuné sans en avoir les travers grâce à son éducation, intelligente, déterminée, forte, courageuse, aimante, loyale, ayant son petit caractère, attendrissante, Clara manque énormément de confiance en elle et va vraiment devoir surmonter cela pour se faire une place dans la vie d’Alex, qui ne fréquente que son milieu comme sa famille.
Tous les deux vont énormément évoluer pendant le récit, que ce soit en général ou l’un envers l’autre. Ils vont commencer à accepter leurs forces et leurs faiblesses et en tenir compte.
J’aurai aimé avoir le point de vue d’Alex, voir comment il ressentait son couple, ses sentiments mais en tout cas, entre les mystères sur l’accident de la sœur d’Alex par exemple, les rebondissements, les questions en suspens et la fin de ce tome, j’ai vraiment envie de connaitre la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *