Bit lit

Les chaines du passé : retour dans le clan Reus

les sentinelles de l ombre 3

J Arden, Les chaines du passé, Les sentinelles de l’Ombre 3, Rebelle

J. Arden, française, a commencé à écrire sur un forum d’auteur. Elle aime créer ses propres univers et personnages. Les chaines du passé est le 3ème tome sur quatre de sa série, Les sentinelles de l’ombre, publié chez Rebelle (cf. chroniques précédentes).

L’histoire : Alors qu’elle a banni sa fille sans aucune hésitation suite à sa première transformation lupine, Atara, reine des vampires et mère d’Anya, réclame avec sa délicatesse toute particulière le retour d’exil de sa fille afin d’asseoir son pouvoir et de démontrer sa puissance.  Celle-ci, accompagnée de Kyle et d’Aidan, poursuivie par Seth, doit se résoudre à affronter le passé et sa mère dans un climat ou manipulation et trahison règnent en maître.

Mon avis : J’ai retrouvé Anya avec grand plaisir dans ce tome ou l’on découvre son enfance, très loin d’être idéale.

Anya a énormément mûri grâce, ou à cause, des épreuves qu’elle a subi depuis qu’elle vit a Seattle. On s’en rends compte dès le départ du récit. Elle surmonte petit à petit la mort de son père, mais n’assume pas tout à fait toutes les blessures que sa mère lui a faites au fil des ans en voulant façonner à son image son talon d’Achille, sa faiblesse. De fille obéissante assoiffée d’amour et remplie de préjugés, elle a changée pour être plus sure d’elle tout en sachant se montrer vulnérable avec Kyle par exemple. Elle sait désormais ce qu’est une famille et l’amour inconditionnel d’un parent. Elle n’hésite donc plus à monter son courage, sa force, son caractère, sa détermination … surtout vis-à-vis de sa mère. Elle est louve ET vampire.

Elle s’ouvre aussi énormément à Kyle. Ce dernier, de son coté, accepte enfin la part lupine de son âme sœur. Bien que souvent trop Alpha pour elle, trop protecteur,  il la soutient et la pousse à avancer. Ils sont tellement mignons tout les deux même si le chemin est encore long avant la vie de couple.

Leur séjour est très mouvementé, ils en voient de toutes les couleurs, et nous aussi par la même occasion. L’auteur nous immerge complètement dans la tête de ses personnages. On voit leurs émotions, leurs sentiments, leurs peurs, leurs craintes … sans oublier un humour indéniable même dans les discussions houleuses mère/fille ou Kyle/Anya.

Certains actes d’Aidan m’ont vraiment surprise. Sans trop en dévoiler, je préfère réserver mon jugement et me demander ce qu’il mijote et ce que l’auteur nous réserve pour la suite le concernant, vu que le triangle amoureux s’éloigne et qu’Anya est face à un tournant dans sa vie.

Le récit est fluide et addictif. L’intrigue est menée de main de maitre, sans temps mort. Il y a des rebondissements, des découvertes, des révélations… Les réponses apportées ne débouchent que sur plus de questions encore. L’auteur développe encore plus la mythologie égyptienne et l’imbrique dans le reste petit à petit, ce qui me semble très prometteur. Le fait d’introduire d’autres points de vue que celui d’Anya offre de nouvelles perspectives très agréables à la série.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *