Ados / Young Adult/Fantasy

Les Cartographes : Un univers original à couper le souffle

les cartographes 1

S. E. Grove, La Sentence de verre, Les Cartographes 1, Nathan 

Historienne et globe-trotteuse invétérée, S. E. Grove publie son premier roman, La Sentence de verre, chez Nathan.

L’histoire : Suite à un événement incompréhensible par la population, la vie du monde entier, sa géographie, son histoire, sont complètement bouleversé. La Préhistoire côtoie Le Moyen Age ou Le Siècle des Lumières de la même manière que l’Eté côtoie le Froid Arctique en quelques mètres. Un mythe dit que celui qui trouve la Carta Mayor remettra les choses à leur place et à la bonne époque donc tous les géographes bravent les pires dangers et des mondes devenus inconnus pour la trouver.

Sophie, digne fille et nièce de géographes renommés, se lance à la recherche de son oncle après son enlèvement au mépris du danger accompagné par Théo, un jeune garçon venant des Terres Rases.

Mon avis : Attirée par la sublime couverture et le résumé, j’ai été absolument enchantée de ma lecture.

Sophia est une héroïne comme je les aime. Intelligente, débrouillarde, déterminée, curieuse, mure pour ses 13 ans, profondément attaché à son oncle depuis la disparition de ses parents, elle est vraiment attachante. Bien qu’elle n’ait jamais quitté son quartier, courageuse, elle n’hésite pas à partir à la recherche de son oncle avec les maigres indices qu’il lui a laissé.

Les personnages secondaires sont tous très réussis, quoique un chouia trop tranchés parfois. On ne demande qu’à mieux les connaitre, surtout son oncle, finalement peu présent dans l’histoire.

Ses compagnons d’aventures sont des personnes assez éclectiques, dont elle aurait pu se méfier compte tenu de certains préjuges dans la société ou elle vit, mais elle préfère faire confiance, assumer ses erreurs le cas échéant ou donner une seconde chance. Ainsi, loyaux, fidèles, ils n’hésitent pas à la secourir ou l’aider dans sa quête par tous les moyens. Chacun a son caractère, sa personnalité, ses secrets qu’on découvre au fur et à mesure.

L’auteur nous fait découvrir en douceur un monde extrêmement complexe et riche dans ses moindres détails ou le temps vaut plus que l’or. Tout est pensé, réfléchit, cohérent … Il nous donne des repères au début de chaque chapitres, des références pour se situer, expliquer.  Le contexte politique et historique de ce monde est bien exploité dans l’intrigue, de même que les tensions de la population.

La matérialisation des cartes géographiques dont nous parle l’auteur est déroutante, surprenante, inattendue. Une carte peut être solide ou liquide, sur un tissu ou du verre … Elle peut décrire un lieu, bien sur, mais aussi un moment dans ses moindres détails (population, vêtements, paroles), s’animer au contact de l’air, du feu, … si son concepteur le désire. On ne sait jamais à quoi s’attendre compte tenu des multiples possibilités de combinaison.

Les pages défilent à toute vitesse dans un style très fluide et extrêmement prenant. Les rares moments ou le rythme se calme servent à nous fournir des explications, des détails, lancer des pistes … L’auteur maitrise parfaitement son récit, elle nous emmène ou elle veut.

Ce livre est un excellent premier tome qui à la fois se suffit à lui-même tout en posant les bases du futur et en nous rendant curieux de lire la suite compte tenu du coup de théâtre final.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *