Romance contemporaine/Thriller/Thriller Contemporain

La conspiration : Sur les traces des héritiers d’Alexandre le Grand

la conspiration 1

Maggie Hall, La conspiration, Robert Laffont, Collection R

Américaine, Maggie Hall travaillait dans une librairie avant de se consacrer à l’écriture tout en voyageant dès qu’elle le peut aux quatre coins de la planète. La Conspiration est le 1er tome d’une trilogie dont le 2ème parait en ce moment chez Robert Laffont dans la collection R.

L’histoire : Avery a grandit en pensant que son père était parti quand elle était bébé et que sa mère effectuait des missions pour l’armée qui les fait déménager sans cesse et mener une vie extrêmement solitaire.

Peu avant son 17ème anniversaire, elle fait connaissance de Jack, un mystérieux adolescent élève de son lycée, et de Stellan, dont le style vestimentaire et le comportement sont peu adapté à la petite ville de Lakehaven.

Ces derniers lui révèlent qu’elle n’est pas une quasi-orpheline comme elle le pensait, que la famille de son père fait partie du secret Cercle des Douze, composé de 12 familles très riches et vraiment puissantes dont les moindres désirs font force de loi pour le reste du monde, qui mène une bataille millénaire contre L’Ordre pour retrouver le trésor d’Alexandre le Grand grâce à l’Elu et à la Fille aux yeux violets promise par la prophétie.

Avery cache ses yeux violet derrière des lentilles marrons sur l’ordre de sa mère sans savoir pourquoi. Qu’ignore-t-elle d’autre ?

Mon avis : J’ai lu ce livre d’une traite dans la soirée avant d’enchainer avec la suite.

L’action du roman se concentrant sur 48h, on rentre directement dans le récit, peut-être même trop. Avery a mené une vie solitaire, très protégée par sa mère qui lui fait respecter à la lettre le plan de ne jamais se lier avec qui que ce soit, pourtant elle suit sans hésitation Stelann et Jack de Paris à Istanbul sous le simple prétexte qu’ils connaitraient la famille de son père et qu’elle en saura plus par la suite. Un peu facile, non ?

D’un autre coté, derrière une naïveté indéniable, Avery se montre aussi loyale, pleine de caractère et de ressource, aimante, protectrice envers sa mère… Jack et Stellan sont à la fois dangereux et protecteur envers Avery, ils lui cachent aussi plein de choses. On a envie de mieux les connaitre et de comprendre leur relation amitié/animosité. Les autres personnages, comme Luc, très amusant, ou Elodie, ne sont pas négligés.

Ce tome pose bien les bases de la suite. On fait connaissances avec des personnages très attachants, bien plus profonds qu’il n’y parait, ou chacun a son rôle à jouer, un univers riche, surprenant et prometteur, une mythologie complexe et bien intégrée à l’histoire, petite ou grande.

L’intrigue est originale, intéressante, avec de nombreux rebondissements, mélangeant à la fois un début de romance et du policier. Les pièces du puzzle s’assemblent petit à petit.

Le style de l’auteur est fluide, prenant, visuel et très agréable. On découvre les événements, les révélations de l’auteur à travers les yeux des personnages. On ressent leurs sentiments (colère, peur, crainte, tristesse, attirance) au fur et à mesure de l’action. On se demande comment ils vont évoluer par la suite et ce qu’Avery va choisir entre amour et destin.

Bref, on a hâte de les retrouver et d’en savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *