Bit lit

Charley Davidson 8 : Révélations, surprises, découvertes et naissance

charley davidson 8

Darynda Jones, Huit tombes dans la nuit, Charley Davidson 8, Milady

Américaine, mariée, 2 enfants, Darynda Jones a été interprète en langue des signes avant de se consacrer à l’écriture. Le premier tome de la saga de Charley Davidson a remporté le Golden Heart® du meilleur roman de paranormale romance en 2009. Milady a publié le 8ème tome en janvier 2016 (cf. chroniques précédentes sur le blog)

L’histoire : Enceinte de Pépin jusqu’aux yeux, Charley s’est réfugié depuis quelques mois dans les sous-sols d’un ancien couvent abandonné pour échapper à Satan. Pour se distraire, elle enquête avec Cookie sur le meurtre d’une nonne commis 10 ans auparavant et a engagé un détective en cachette de Reyes pour retrouver ses parents biologiques.

Ce dernier la rend folle. Obnubilé par les chiens de l’enfer qui patrouillent à la frontière du couvent, il essaye de les vaincre et néglige sa santé tout en se montrant étouffant avec elle.

Ses amis n’étant pas en reste, Charley veut trouver des réponses à toutes ses questions avant qu’il ne soit trop tard.

Mon avis : Ce tome est fantastique. Cette série est de plus en plus réussie.

Tous nos amis sont réunis dans ce tome, pour le pire ou le meilleur. Les personnages secondaires ont une vrai place dans l’histoire : Cookie et Bob se marient, Denise est possédé par un démon, Osh les aide, ….  On en apprend beaucoup plus sur certains. On sait enfin ce qu’est Mr Wrong à notre plus grande surprise.

Reyes doit se préparer à faire face à de nombreux changements dans sa vie. Il redoute ce que deviendra Charley quand il lui révèlera son vrai nom et ses conséquences sur leur relation. Il essaie à tous prix de la protéger. Il nous montre à la fois une face plus sombre mais aussi plus humaine de son caractère.

Charley est égale à elle-même. Privée de café à son plus grand désespoir, elle est prête à accoucher, s’inquiète de l’avenir de Pépin, de la réaction de Reyes s’il découvre qu’elle recherche sa famille humaine. Elle règle aussi ses comptes avec Denise.

Ses pouvoirs atteignent leur paroxysme vu qu’elle en apprend énormément sur ses origines, ses pouvoirs, l’importance de sa fille….. et son nom.

Il y a une tonne d’humour dans ce récit, aussi bien dans les dialogues des personnages que dans les situations. La naissance de Pépin n’est vraiment pas banale, mais à quoi s’attendre d’autre avec Charley.

L’auteur alterne à la perfection les moments d’émotion, d’action, les révélations… Darynda Jones nous a déjà habitués à des fins de malade, mais là, elle bat un record absolu. Il est à la foi logique et déchirant. Vous allez me détester de cette dernière phrase car je ne vous en dirai pas plus. L’attente va être très longue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *