Romance contemporaine/Thriller/Thriller Contemporain

Eve dallas : toujours un plaisir de la retrouver

eve dallas 39

Nora Roberts, Crime en fête, Lieutenant Eve Dallas 39, J’ai Lu pour elle

Américaine, née dans une famille de lecteurs, Nora Roberts a d’abord été secrétaire avant de devenir mère au foyer à la naissance de son fils aîné. Elle a commencé à écrire en 1979 pour être publié en 1981 ( L’invitée irlandaise). C’est l’une des plus grands auteurs de la littérature romantique, à la fois par son talent, mais aussi par les centaines de livres qu’elle a écrit.

La série Eve Dallas se compose de 42 tomes, dont 39 traduits à ce jour, et de 10 nouvelles qui ne l’ont jamais été mais que l’on attends désespérément … Avis à la maison d’édition en passant si elle peut y penser.

L’histoire : Trey Ziegler, coach sportif sans une salle de sport, enchaîne à la fois les conquêtes féminines et les prix et récompenses professionnelles. Il aurait pu être au sommet de sa forme sans les coups reçus sur la tête et le couteau de cuisine planté dans sa poitrine.

Eve Dallas, notre inspectrice préférée, s’aperçoit bientôt qu’une flopée de femmes ont été séduites puis abandonnées par la victime et que les suspects se comptent à la pelle.

Tout en menant son enquête, elle s’occupe aussi des cadeaux de Noël, et tente d’éviter de s’impliquer dans la prochaine réception de son milliardaire de mari.

Mon avis : J’adore cette série que je suis depuis mon adolescence, en 1997 exactement, à raison de 2 tomes par an en moyenne. C’est mon rendez-vous, mon petit plaisir… J’ai lu est en train de la rééditer tome par tome avec de nouvelles couvertures. Les 5 premiers tomes paraissent ce mois-ci en même temps que Crime en fête. Chacun peut se lire de manière complètement indépendante.

Eve est une inspectrice très douée, qui refuse depuis longtemps une promotion amplement mérité pour rester sur le terrain. Extrêmement forte, profondément loyale envers ceux qu’elle considère comme les membres de sa famille, elle a du surmonter de nombreux traumatismes dans sa petite enfance ( sa mère l’a abandonnée, son père l’a tellement maltraité qu’elle l’a tué a l’âge de 8 ans, elle a enchaîné les famille d’accueil … ) pour devenir le flic qu’elle est.

Sa rencontre avec Connors, un maître de l’univers multimilliardaire mais aussi ex-voyou issu des bas-fonds irlandais ayant un respect des lois assez flexible avant son mariage lui a fait abandonner sa solitude. Bien sur, ce dernier n’hésite jamais à faire appel à ses anciens talents pour aider sa femme dans ses enquêtes si besoin. Ils sont si mignons tous les deux.

On a également plaisir à retrouver une galerie de personnages secondaires aussi attachants les uns que les autres et à les voir évoluer de tome en tome.

Trey fait partie de ces victimes que l’on déteste de plus en plus et qui mérite amplement leur sort. Maître-chanteurs à ses heures, on découvre assez rapidement qu’il n’hésitait pas à droguer les clientes résistantes à ses charmes.

L’intrigue est bien menée, avec du suspens. L’auteur nous entraîne dans des fausses pistes logiques.

Comme Eve déteste la période de Noel, sa recherche de cadeaux est assez particulière et pleine d’humour par moment. Elle est aussi pleine d’émotions, on voit le chemin parcouru, quand elle offre ses cadeaux à Trina, Freeney  mais surtout à Connors ou Peabody …

Comme toujours il y a un juste dosage entre l’enquête, la vie privée et sentimentale de nos héros.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *